Louis Cordesse

Peinture

Date : 1985
Technique : Huile sur toile - Crédits photo JL Meyssonnier
Taille : 58 x 71 cm





Louis voulait épuiser le sujet. Les tableaux sont un peu cela en fin de compte, des fins de partie. Vouloir épuiser le sujet et après qu’en reste-t-il encore? Prendre tout de quelque chose, en tirer tout ce que l’on peut, en poursuivre toutes les conséquences, tous les liens et qu’en sort-il? ”Une abstraction”.

Jean-Pascal Léger in: Cahier du refuge, ed.CIPM


Le Cordesse, comme le chinois. On dit que Picasso, à un amateur qui se plaignait de ne rien comprendre à sa peinture, répondit que sa peinture était comme le chinois et que pour comprendre il fallait apprendre. Etrange langue sans doute qu’un seul homme invente et que seul il parle; que nous allons apprendre sans jamais la parler; juste pour la comprendre. A quels signes reconnaît-on le cordesse dans l’ensemble de ces langues étranges?

Robert Lévy in: Cahier du refuge, ed.CIPM

BIOGRAPHIE DE Louis Cordesse