Alexandre Hollan

Alexandre Hollan


Alexandre Hollan est né à Budapest en 1933. Il vit en France depuis 1956 et a suivi à Paris l’enseignement des écoles des Beaux-arts et des arts décoratifs. Il partage son temps entre les garrigues du Languedoc et ses ateliers de Paris et Ivry.
Il interroge le mystère du regard et de la couleur à travers deux grands thèmes: les arbres et les “vies silencieuses”. Dans cette recherche, ses notes sur la peinture accompagnent son travail sur le motif (Je suis ce que je vois, tomes 1 et 2, éditions Le Temps qu’il fait).
Yves Bonnefoy lui a consacré plusieurs textes, 
L’arbre au-delà des images, éditions William Blake & Cie et une monographie, La journée d’Alexandre Hollan, éditions Le temps qu’il fait. 
Le dialogue du peintre avec des poètes tels Jacques Ancet, Philippe Jaccottet, Claude Louis-Combet, Luis Mizon, Salah Stétié, Pierre-Alain Tâche, Jong N.Woo, Louise Warren,… a donné lieu à plus de quarante publications de livres d’art et livres d’artistes.

Ecouter l'émission diffusée sur France culture le 19 juillet 2013 à 22h15: Alexandre Hollan s'entretient avec Laure Adler 




Voir le film sur l'exposition : 
Voir l'arbre, photographies de Jean-Luc Meyssonnier, dessins et peintures d'Alexandre Hollan, à l'Espal, Le Mans, janvier 2013.
www.youtube.com/watch

Portrait: photo de Illés Sarkantyu


Principales expositions :


 Expositions récentes et à venir:

2015  Abbaye de Noirlac: Alexandre Hollan / Jean-Luc Meyssonnier; Musée d'Art,
        d'Histoire et d'Archéologie d'Evreux et Maison des Arts; 
Château de Poncé,
        Poncé-sur-le-Loir


2014  Musée Hébert, La Tronche; Galerie Vieille du Temple, Paris

2013 Galerie Mirabilia et La Fabrique du Pont d’Aleyrac (Ardèche)
         Chateau de Chambord; L’Espal, Le Mans; 

         
2012 Musée Fabre, Montpellier & Galerie Vieille du Temple, Paris; Domaine de  
         Kerguéhennec, Centre d'art contemporain du Morbihan; Galerie Deleuze-Rochetin,          Uzès (Arpaillargue)

2011 Musée des Beaux Arts de Budapest, Hongrie; Musée Morandi, Bologne;
         Galerie arts et lettres, Vevey; Kunst kabinett Hennig, Bonn;
         Musée Granet, Aix en Provence, "La collection Planque" 
           

2010 Galerie Vieille du Temple, Paris; Espace Liberté, Crest;
         Galerie Espace du Dedans, Lille; Salon d'Art, Bruxelles;
         Salon du dessin, Galerie Vieille du Temple, Paris

2009 Galerie Vieille du Temple, Paris; Biennale d'art contemporain de Melle (Deux-                  Sèvres) Etre arbre, être nature.

2008 Galerie Mirabilia et La Fabrique du Pont d’Aleyrac, Ardèche; Galerie La Prédelle,
         Besançon; Galerie Mélanson, Annecy; Galerie Art-espace, Thonon-les-Bains

2007 1st Floor Gallery, Antwerpen; Galerie Remarques, Trans-en-Provence;
         Ecole des Beaux-Arts, Nîmes; Médiathèque du Carré d'Art, Nîmes;
         Kunst kabinett Hennig, Bonn

2006 Ecole d'Art, Festival d'Avignon « Chemin des arbres »;
         Musée d'Art Contemporain de Joliette, Canada « Un seul arbre »

2005 Galerie Mackintosh, Lausanne; Musée de Siegburg; Galerie Mélanson, Annecy;
         Salon d’art , Bruxelles

2004 Galerie A.M. Andersen, Zürich

2003 Musée de Szentendre; Institut Français de Budapest; Pinacothèque de Budapest;
         Art Paris, Galerie Vieille du Temple; Galerie Art & Art, Bordeaux

2001 Salon d'Art, Bruxelles; Galerie Andersen, Zürich; Musée Jenisch, Vevey,
         Morandi-Hollan, « A l'écoute du visible »; Musée National du Château de Pau


C
ollections publiques et privées en France et à l’étranger:


• Centre National d'Art et Culture Georges Pompidou, Paris

• Musée d'Art Contemporain, Chamalières

• Musées de Clamecy, d'Evreux, de Sens, Montpellier

• Bibliothèque Nationale de France, Paris

• Bibliothèques d'Auxerre, de Tours et de Tourcoing

• Musée Villa dei Cedri, Bellinzona

• Museum der Modernen Kunst, Sprengel Museum, Hanovre

• Leopold Hoesch Museum, Düren

• Kunsthaus, Zürich

• Musée Jenisch, Vevey

• Musée des Beaux Arts, Budapest

• Musée de Szentendre

• Széchenyi Könyvtar, Budapest

• Fondation J. & S. Planque, Lausanne

• Pinacothèque, Musée de Kiscell, Budapest

• Fond d'Art Contemporain, Genève

 

Notes:

La vie secrète – pas vraiment secrète mais presque toujours invisible – apparaît parfois dans les formes, arbres, objets. Elle les traverse, les habite, et vient vers nous.

Voir c’est sentir cette transformation de la réalité, le plus simplement possible. Cette transformation apporte une énergie neuve, inconnue. Donner à ces forces invisibles une place, une fluidité, une résistance : le dessin, la peinture sont là pour cela, les rendre visibles.

A. Hollan, 2006

 

Quand la lumière de la profondeur veut échapper, sortir par un endroit plus clair, je la retiens, je la repousse toujours vers les ténèbres, pour qu’elle passe partout sous la surface.

A. Hollan, 1991

 

Je me reconnais dans la douce fusion de deux formes, dans la banale simplicité de deux objets, dans l’indéfinissable grisaille de leurs couleurs… Mais il manque un élément lumineux… Bon j’ai ajouté la pomme, et « harmonie » est apparue. L’image produit un calme durable. La sensation personnelle peut habiter, dormir, se régénérer à l’intérieur.

A. Hollan, 2005


Avoir de l’énergie n’est pas nécessaire pour dessiner un arbre, seulement un peu de calme.
L’énergie est dans l’arbre.

A. Hollan, 1985

 

La lumière est vibration. Voir, c’est réinventer la lumière à partir d’une expérience colorée. Cette lumière est difficile à percevoir, elle donne une profondeur aux couleurs.

Les arbres ont de la lenteur à donner. Je n’ai pas la lenteur, je la prends.

A. Hollan, 1991


Notes d’Alexandre Hollan extraites du catalogue « L’énigme du regard  : Hollan, Barbâtre, Studinka » de Jean Planche, publié en 2008 à l’occasion des expositions : « Vies silencieuses » à la Galerie Mirabilia (07150 Lagorce) et « Arbres » à la Fabrique du Pont d’Aleyrac (07190 Saint-Pierreville).

 

 


ŒUVRES DE Alexandre Hollan